Troisième rapport

Le monitoring des habitations 1 et 4 a démarré dans le courant du mois de mai 2016. Entre-temps, 3 rapports intermédiaires concernant ce monitoring ont été réalisés. Le rapport actuel analyse les données de monitoring au cours des 12 derniers mois, entre le 1er mai 2017 et le 30 avril 2018.
Globalement, on peut à nouveau en conclure que le comportement des utilisateurs joue un rôle très déterminant sur toutes les valeurs mesurées. Les valeurs issues de la simulation relative à la consommation de gaz ont été sous-estimées pour le chauffage et surestimées pour l’eau chaude sanitaire. Pour l’habitation 4, le cumul de l’énergie primaire reste cependant inférieur à la valeur calculée lors de la simulation. Pour l’habitation 1, on constate par contre un dépassement.
Le confort répond aux attentes. Il faut cependant accorder suffisamment d’attention à l’utilisation correcte de la ventilation ainsi qu’à la température réglée afin d’éviter que l’air ne devienne trop sec.

 

Lien vers le rapport