Travaux de toiture

Pour assurer l’étanchéité à l’eau et au vent de la toiture, on a choisi de poser par-dessus de la charpente l’écran de sous-toiture Fleece Plus. L’eau s’infiltrant à travers le revêtement de toit, en cas de tempête par exemple, pourra ainsi être évacuée vers la gouttière. En outre, par sa propriété capillaire, l’écran de sous-toiture Fleece Plus permet d’absorber sans problème l’éventuelle humidité de condensation et l’évacuer vers l’extérieur. En fonction de la pente du toit (ici: 27°), on prévoira un chevauchement suffisant entre les membranes de sous-toiture appliquées. Ce chevauchement sera réalisé de manière à ce que l’eau évacuée ne puisse s’infiltrer entre les membranes. Le chevauchement des membranes sera collé à l’aide du double adhésif intégré, standard sur cet écran de sous-toiture. Ce qui permettra d’éviter des courants d’air dans l’isolation.

 

De l’attention a également été accordée aux fixations des gouttières, afin que celles-ci soient positionnées sous l’écran de sous-toiture. De telle sorte que l’eau infiltrée puisse s’évacuer sans problème vers la gouttière.

 

 

 

Le lattis entre la sous-toiture et la couverture de toit est constitué de contre-lattes et de liteaux. Les contre-lattes verticales suivent les chevrons de la charpente et présentent ici une section de 15x25 mm. Les liteaux ont été posés à l’horizontale sur les contre-lattes et présentent une section de 32x36 mm. Ce qui crée une ouverture continue depuis la partie inférieure du toit (à hauteur de la gouttière) jusqu’à sa partie supérieure (à hauteur du faîte). Permettant ainsi non seulement l’évacuation de l’eau, mais aussi la ventilation de la toiture. Cette ventilation favorisera le séchage du lattis et de la couverture de toit après les averses, de même que leur durabilité.

Pour pouvoir assurer cette ventilation doivent évidemment être prévues une entrée et une sortie d’air. L’entrée d’air via la gouttière a ici été obtenue en remplaçant le liteau inférieur par un profilé de ventilation, créant ainsi une ouverture d’entrée d’air continue de 15 mm.

 

A hauteur du faîte a également été prévue une sous-faîtière sèche de ventilation.

Les liteaux horizontaux serviront de lattes de suspension pour la couverture de toit en terre cuite. L’écart entre ces liteaux a donc été harmonisé à la couverture de toit choisie. Pour l’ardoise céramique Bellus, cet écart sera de 14 cm. Le nombre de fixations sur les liteaux dépendra aussi du poids des ardoises et des contraintes liées à l’exposition au vent. Le nombre de tuiles à fixer pourra être calculé en toute simplicité grâce à notre module d’ancrage http://fixation.koramic.com.

 

Sur le versant Sud de la toiture, des panneaux photovoltaïquesa sont installées. Pour chaque maison, 21 panneaux photovoltaïques extra-minces de 182 Wc ont été installés. Ceci fait donc une puissance totale  de 3822 Wc par maison, ce qui représente une production annuelle estimée de 3306 kWh. Celle-ci pourra couvrir la majorité de la consommation d’énergie électrique dans les maisons.