"Rien n’a été laissé au hasard pour rendre ce quartier du futur vraiment durable. Depuis l’implantation jusqu’aux coûts en passant par l’utilisation de l’eau, tout le projet a bénéficié d’une approche basée sur la durabilité économique, écologique et sociale."


1. Implantation réfléchie

Le Quartier Durable sera aménagé dans une zone résidentielle existante et bâtie afin de ne pas entraîner une pression supplémentaire sur la pénurie de terrains libres et de continuer à densifier le tissu urbain existant. Une implantation de la verdure s’avère tout aussi importante. La biodiversité existante sur le site sera conservée voire même encore renforcée là où c’est possible en aménageant un jardin/parc commun. De telle sorte que les arbres précieux sur le site seront conservés, ce qui comprimera encore une fois les coûts.

Lire plus

2. Mobilité durable

La proximité d’une crèche, d’une école primaire, de magasins et des transports publics constitue un autre exemple d’implantation réfléchie. La voiture restera ainsi plus souvent à la maison, et pas dans les embouteillages. Le grand auvent pour vélos, offrant aussi de la place de plein pied pour des vélos cargos, viendra ici à point nommé. Une bonne nouvelle pour l’environnement et le portefeuille.

Lire plus

3. Souci de la biodiversité

Lors du développement du Quartier Durable, nous tenterons d’accroître la biodiversité. Avec davantage de nature, et davantage de types de nature. Cela offrira deux avantages: l’environnement sera encore plus vert et plus agréable, et nous pourrons associer les infiltrations d’eau à la biodiversité accrue. Bref, une situation écologique win-win, pourrions-nous dire.

Lire plus

4. Utilisation responsable de l'eau

Tout le processus de conception et de construction aspire au maximum à créer un système autarcique en eau de pluie. Pour faire court, Le Quartier Durable doit être autant que possible autoproductif en matière d’eau de pluie, et n’être si possible pas raccordé à l’égouttage (en ce qui concerne l'eau de pluie). La réutilisation, les infiltrations et l’évaporation constituent ici les mots clefs.

Lire plus

5. Matériaux low-impact

Pour nous, la durabilité ne se limite pas à l’habitat écologique. Cela comprend aussi la construction écologique. C’est pourquoi nous tentons autant que possible d’appliquer le concept cradle to cradle à l’aide de systèmes de construction massifs. Ces matériaux pourront dès lors être réutilisés à l’avenir dans d’autres constructions, ou pour la production d’autres matériaux de construction. Pendant le chantier également, on accordera une attention poussée à la limitation et au traitement des déchets.

Lire plus 

6. Confort de vie durable

Un habitat durable, c'est avant tout un habitat sain et confortable. Pour atteindre le niveau de confort souhaité au Quartier Durable, une attention particulière sera accordée au confort thermique et acoustique ainsi qu'à la qualité de l'air intérieur. Le confort thermique dans ces habitations massives zéro-énergie fera l'objet de modèles dynamiques complets et la surchauffe sera évitée via des mesures passives et robustes dans un concept intelligent. Nous chercherons un équilibre optimal entre des gains solaires utiles et une pénétration maximale de la lumière du jour dans les habitations. La structure portante massive en céramique offrira non seulement des avantages au niveau de l'inertie thermique et de la gestion de l'humidité, mais formera aussi la solution idéale pour satisfaire aux exigences acoustiques actuelles. Pour la qualité de l'air intérieur, nous tiendrons compte des trois paramètres les plus importants: l'humidité relative de l'air, le niveau de CO2 ainsi que les Composés Organiques Volatils (COV). Ces paramètres auront un impact sur le choix des matériaux de finition.  

Lire plus

7. Construction écoénergétique

Le Quartier Durable sera exclusivement constitué de maisons massives zéro-énergie, c’est-à-dire des maisons passives où le reste de l’énergie nécessaire pour le chauffage et la climatisation est produite par des sources renouvelables. Ces entités résidentielles seront en outre construites sous forme de clusters. Résultat: une compacité optimale, ce qui réduira encore davantage la consommation énergétique.

Lire plus

8. Optimalisation des coûts

En partant de la réalité démographique/économique d'un taux de renouvellement du parc résidentiel belge de maximum 1% par an et en ajoutant à cela qu'un logement doit pouvoir conserver son enveloppe pendant au moins 100 ans, on étudiera en particulier si la fonction des matériaux utilisés (structure portante, isolation, étanchéité à l'eau, etc.) pourra être garantie sur cette longue période.
Dans ce projet pionner remarquable, durabilité et construction abordable deviennent réalité grâce à l'échelle du projet et à son implantation ingénieuse.
Elément tout aussi important: le quartier sera aménagé avec des matériaux, solutions et techniques de construction connus. Respectant ainsi la tradition belge de la construction et le caractère abordable de la construction.

Lire plus