Blog

Posté par: Admin Admin
05/06/2019
commentaire(s)

Rapport final du monitoring


Après 3 ans de monitoring des habitations 1 et 4, le moment est venu de poser un regard critique sur les résultats. Qu’a révélé le monitoring? Qu’avons-nous appris?

On peut globalement affirmer que le comportement des utilisateurs joue un très grand rôle dans les consommations réelles par rapport aux prévisions. En d’autres termes, outre concevoir l’habitation la plus indépendante possible des utilisateurs (masse thermique, orientation, implantation judicieuse des fenêtres, protections solaires fixes), il est très important de sensibiliser les occupants, mais aussi de visualiser leur consommation et en parler avec eux.
De plus, le monitoring permet d’ajuster les installations techniques là où cela s’avère nécessaire.

On peut globalement affirmer que le confort et les performances énergétiques des habitations répondent aux attentes et que nous n’avons pas rencontré de grosses surprises ou gros problèmes.
Grâce à des appareils écoénergétiques (notamment le système de ventilation et la chaudière) ainsi qu’au rendement élevé des panneaux solaires, les habitations peuvent être qualifiées d’habitations à énergie positive au niveau électrique.
En comparant la consommation d'énergie primaire totale (chauffage, eau chaude sanitaire, électricité) et l’énergie primaire produite, on peut tirer la conclusion suivante: la consommation est totalement couverte pour l’habitation 4. En d’autres termes, les besoins énergétiques de l’habitation 4 sont couverts à 100% par de l'énergie renouvelable.
En raison de la consommation électrique ménagère plus élevée de l’habitation 1, la consommation de cette dernière est couverte à 71%.

Plus de détails? Lisez le rapport complet des conclusions.