Blog

Posté par: Wienerberger
17/02/2013
commentaire(s)

Durabilité et réduction des coûts vont de pair


Pour concevoir une construction durable, il faut notamment veiller à permettre un rendement maximum de chaque matériau utilisé, ce que l’on appelle l’efficience du matériau. En effet, chaque tonne de matériau non-utilisé équivaut à épargner un impact environnemental relatif à une tonne de ce matériau.

La brique de parement Eco-brick, par exemple, présente un volume 30% réduit. Cependant, dans une construction durable mûrement réfléchie, il est possible de faire beaucoup mieux.

Le Quartier Durable a été délibérément conçu en vue de réduire ces matériaux. La succession de 7 habitations mitoyennes entraînera par exemple une réduction de la consommation d’acier dans la dalle en béton entre la cave et le rez-de-chaussée, par l’utilisation intelligente des forces négatives.

Les murs seront placés au maximum au-dessus les uns des autres pour un transfert de force plus efficace, ce qui entraînera aussi une réduction de la consommation de matériaux.

Par maison, les toilettes ont été positionnées de manière à ce que toutes les pièces puissent être desservies par les conduits utilitaires via une cage verticale à l’arrière des toilettes, afin de réduire le nombre de mètres courants de câbles et tuyaux.

Il est évident que de telles optimisations se traduiront non seulement par un bâtiment plus durable, mais aussi par un bâtiment meilleur marché, sans toucher aux hautes exigences en matière de qualité pour ce projet.

L’objectif final, à savoir une maison très durable abordable, pourra ainsi être plus facilement atteint.